Délire d'angle

Si l'on m'avait parlé de ça...

Je devais suivre ma scolarité au collège d'Huriel, il y a longtemps, longtemps.

Je pense que j'étais un élève moyen, pas bête, mais moyen à cause de la mathématique !

Les autres matières, ça allait, j'ai toujours eu un faible pour le français... mais la mathématique : dur, dur. Cette matière était, pour moi, une drôle de discipline que j'avais un mal fou à me représenter dans la vie concrète. Compter ça allait, même bien, mais quand on en est arrivé à parler trigonométrie !!!

Vous souriez ! Regardez donc ce qui suit :

290px unit circle angles color svg

Ça m'en bouche toujours un coin !

Mais il y avait aussi :

220px cercle trace sinus cosinus anim

C'est beau, non ? je dirais même magique !

Alors, lorsque la science, même mathématique, rejoint la poésie, je me laisse aller à considérer ce mot "trigonométrie" comme (presque) doux à l'oreille... Trigonométrie qui rime avec magie...

 

Bon, mais parlons plus concrètement de fosse universelle et de la tangente d'un angle dans un triangle rectangle.

L'appareil de lancé du plateau est positionné dans sa fosse universelle. Le plateau lancé devra atteindre une certaine hauteur à 10 mètres du lanceur. On a donc bien un triangle rectangle avec un de ses angles (celui qui a pour sommet le point de lancement, pour côté opposé une mesure de 1,5m, ou 2m, ou 2,5m, ou 3m, ou 3,5m (suivant les grilles de FU), et un côté adjacent d'une mesure de 10 mètres). Le rapport du côté opposé sur le côté adjacent définit la tangente de l'angle. Et quand on a la mesure de la tangente on trouve facilement (avec la calculette) la mesure de son angle, et ça donne :

hauteur du plateau à 10 mètres

Tangente : côté opposé / côté adjacent (10)

mesure de l'angle en degrés

1,5 m

0,15

8,53°

2 m

0,2

11,3°

2,5 m

0,25

14,03°

3 m

0,3

16,69

3,5 m

0,35

19,29°

 

Voilà la réponse à l'énigme de l'angle de lancement des plateaux. Bien sûr, les appareils de lancement n'étant pas munis d'un système mécanique de calcul de ces angles, il convient de trouver (ou de fabriquer) un système qui permette de les apprécier...

 

Bon, assez tergiversé sur la trigonométrie qui est une belle science tout de même.

Et surtout n'oubliez pas que si la mathématique a ses mystères et sa splendeur, la poésie a le charme des survivances et l'harmonie de l'espérance.

 
balltrapquinssaines