Un peu de technique "une arme bien équilibrée"...

 

 

L’équilibre d'un fusil :

 

equilibre

On entend souvent les tireurs parler de l’équilibre du fusil. Mais cet équilibre, c’est quoi ? Une sensation, une donnée mesurable ? Il semble que l’équilibre est un argument qui permet de juger la performance d’un fusil ?

Comment juger de l’équilibre d’un fusil ? D’ailleurs, qu’est-ce que c’est ?

Un fusil qui monte vite, mais pas trop ? Rien qu’en disant cela, on se rend compte que l’équilibre ne correspond pas au même besoin selon que vous êtes tireur de fosse, chasseur, tireur de skeet. De plus les fusils superposés sont souvent plus lourds à lever que les juxtaposés. Sont-ils pour autant mal équilibrés ?

D’abord, comment mesurer l’équilibre d’une arme montée : c’est assez simple. Fabriquez un système qui peut par exemple être équipé d'une ficelle en boucle sur laquelle on pourra faire glisser le fusil jusqu'à trouver le point d'équilibre. Vous pouvez aussi faire comme sur la photo ci-dessus, mais attention à ne pas  faire tomber le fusil. Les canons n’aiment pas les coups. Vous pouvez poser la planche sur une surface lisse mais amortissante pour éviter ce problème.

Cette photo montre d’ailleurs un fusil bien équilibré. L’idéal est que ce point corresponde au pivot d’ouverture du fusil. Au bout de la bascule.

Mais il y a des variantes. Un fusil de fosse, avec ses longs canons, aura plus de poids sur l’avant. Un fusil pour chasser au bois, avec vraiment un tir réflexe, demandera plus de poids sur l’arrière.

Le bon équilibre varie donc en fonction de l’utilisation du fusil.

Un autre paramètre important est la répartition du poids entre les deux mains. Quand vous épaulez correctement, c’est la main avant qui travaille le plus. La main arrière guide juste la crosse à la joue. Plus le poids d’équilibre est situé à l’extrémité de la bascule, plus vous sentez que vous épaulez facilement, avec un fusil plus léger.

Ce n’est pas une question de poids, mais de répartition du poids. Un DT 11 de 3.8kg monte particulièrement bien, malgré son poids.

Comment faire varier cet équilibre ? Il existe plusieurs pistes : rajouter une plaque de plomb à la crosse est un moyen connu. On peut demander à son armurier d’affiner une crosse pour enlever du poids de l’arrière. Fixer un petit contrepoids aimanté sous le canon est également possible. Vous pouvez aussi demander à votre armurier de modifier la bande du fusil pour la réduire et l’alléger. Tout dépend si vous voulez alléger/alourdir l’avant/l’arrière. En fosse, mieux vaut être un peu plus lourd à l’avant. En parcours, mieux vaut pourvoir faire gicler.

contrepoids f3

Par exemple, le Blaser F3 offre vraiment un panel intéressant de réglages de contrepoids en tout genre, comme on le voit sur cette photo. Une arme vraiment « customizable » (que l'on peut adapter à l'usager, personnaliser) !

Faites le test au stand avec les autres tireurs. Comparez les équilibres des fusils. On est parfois surpris par ce test, et on peut facilement modifier ce point par soi-même.

 

 
balltrapquinssaines