Compétitions

Le ball-trap est avant tout un sport. Chaque année des compétitions départementales, régionales, nationales et internationales sont organisées...

  • Des résultats en veux-tu en voilà !!!

    La saison de tir 2015 se termine avec l'été. On pourrait faire une comparaison hasardeuse entre les records de chaleur et les excellents résultats internationaux. Hasardeux mais époustouflant et ce n'est pas peu dire. Aucun  champion n'a réussi à faire le "plein" mais on n'en est pas loin du tout... Jugez plutôt :

    Dans la discipline de fosse universelle, le championnat d'Europe avait lieu à Ychoux dans les Landes françaises : Giri Gach réalisait 196/200, suivi de près par Alessandro Camisotti à 195 (+25) et Fabien Couvidat 195 (+23) ; le championnat du Monde se déroulait à Grenade en Espagne et Mario Fuentes Lopez réalisait 198/200 (+ 25), Alberto Fernandez-Munoz également 198 (+24) et Jack Wilkison 198 aussi (+23) ! Ça nous laisse... admiratifs.

     

    Dans la discipline de Compak Sporting, le championnat d'Europe se déroulait à Foligno en Italie centrale : Ayaal Makarov réalisait 199/200, Andras Szerdahelyi 198 (+24) et Bastien Havart 198 (+22) ; le championnat du Monde avait lieu en Estonie et voyait George Digweed triompher avec 199/200, suivi de Christophe Auvret à 198 (25 + 3) et de Andras Szerdahelyi à 198 (25+2) ! Ça nous laisse coi !

     

    Enfin dans la discipline de Parcours de Chasse, le championnat d'Europe se déroulait en Hongrie, Andras Szerdahelyi réalisait 194/200, suivi de George Digweed à 193 (+23) et de Christophe Auvret à 193 (+19 +4) ; le championnat du Monde avait lieu aux Etats Unis et George Digweed triomphait avec 190/200, suivi de Damien Birgan à 189 (+22) et de Mickal Spada à 189 (+18). Et ça nous laisse pantois !

     

    Voilà, c'était juste pour informer le monde du ball-trap de la situation de notre sport au niveau international. La "barre" est placée très très haut, n'est-ce pas ?

    En fait pour être le champion incontestable il suffit de faire... le "plein"!!!

     

  • Compétition

    La compétition se termine. Je suis le premier sur ma planche et il me reste un plateau à tirer.

    J'ai mal commencé, raté quatre plateaux sur les six ou sept premiers...

    je me suis repris de rage, en nage, révolté contre mon comportement de "je-m'en-foutiste", contre mon propre cerveau qui refusait de se synchroniser avec mon propre corps, mes propres gestes, contre ces réactions gauches, empruntées, lentes et rétives de mes épaules, mes bras, mes mains...

    J'ai réussi à dominer toutes ces entraves, j'ai cassé tout ce qui a suivi ma prime déroute et il me reste un plateau à tirer.

    Tout va très vite, emporté par le mouvement de la "planche" en action. Je ne réfléchis pas plus, je suis en position, je commande...

    Je ne réfléchis pas plus parce que je sais que si ma conscience s'en mêle en me suggérant quel plateau va surgir, en m'avertissant des bruits alentour, en réveillant la légère gêne occasionnée par telle ou telle petite douleur, n'importe quelle distraction anodine, je sais que je laisserai partir la cible sans pouvoir maîtriser mon tir ! Je n'y songe pas, je n'ai pas à y songer.

    J'ai commandé, mon fusil s'est levé prestement dans le mouvement du plateau qui file à droite, presque rasant... je lache le premier coup et l'argile éclate, le fusil suit naturellement un de ces éclats qui s'éparpille à son tour sous l'impact du deuxième coup.

    Je recule d'un pas pour laisser place au concurrent suivant. Je croise le regard de l'arbitre qui me fait signe de me calmer. Je lui réponds instantanément par un sourire en coin pour le rassurer : je suis calme, serein... je me décontracte peu à peu, j'étais en transe, plus vraiment moi-même, peut-être ? Les autres tireurs achèvent l'épreuve.

    Une interrogation traverse mon esprit, une de ces interrogations qui remettent tout en question... qui suis-je réellement ? Suis-je celui qui se pose tant de questions, qui analyse, réfléchit, devine, corrige, fait pour le mieux, et se risque même à conseiller, à expliquer... Ou bien suis-je cet autre qui se sublime dans un état second, qui tire instinctivement... et qui casse les plateaux sans devoir chercher à savoir pourquoi ?

    Gérard tire le dernier plateau... un montant pas trop difficile, mais cette trajectoire ascendante est surprenante... il arrête son fusil à deux reprises tel un débutant, lui le vieux briscard... raté ! Il grogne de terribles insanités à écorcher les oreilles d'un honnête homme ! Je le regarde et lui sourit, je ne peux m'empêcher de lui tapoter l'épaule et de lui dire ironiquement "Allez, Gé, ce n'est pas bien grave..."

     

  • Le ball-trap version 2015, c'est parti !

    2015 commence à peine et les fusils sont de sortie, les tireurs s'en donnent à coeur joie, si l'on peut dire !

    Allez, faisons un petit tour de France des compétitions organisées en février / mars... Les 28 février et premier mars à Valence (Drôme), ce sont 224 tireurs qui s'affrontent dans un "100 plateaux FU", 5 d'entre eux réalisent 96/100 : Pascal Froment, Philippe Alfonso, Julien Mignot, Damien Ichard (junior), et Eric Martel. Le 9 mars c'est à Chalon Sur Saône (Saône et Loire) que se retrouvent 92 tireurs pour un "100 plateaux FO", et c'est Miguel Afonso qui triomphe avec 96/100, suivi de Baptiste Cossi et Steve Perrin à 94/100. Le 11 mars on retourne dans la Drôme, à Buis Les Baronnies pour un "100 plateaux FU" qui réunit 77 tireurs : Sébastien Bassal réalise 96/100, de même que Philippe Alfonso, suivis de près par Alain Meyson à 95/100. Le 15 mars le club de Desnes-Relans (Jura) organise un "125 plateaux FO", et c'est 78 tireurs qui se retrouvent pour en découdre : Julien Mignot réalise 117/125, Thierry Bon, Hervé Boivin et Miguel Afonso le talonnent à 115/125. Le 15 mars également, 66 tireurs participent à un "100 plateaux FU" à Aunis (Deux Sèvres) qui voit triompher le champion de France "FU" 2014 Fabien Couvidat avec 95/100, suivi de Jean Fort et Eric Pouvreau à 92/100.

    Ce ne sont que quelques résultats de quelques concours, mais quels résultats !!!

    Le ball-trap est un sport, un vrai sport, où s'affrontent des champions, de véritables champions !

  • Championnat du monde de fosse universelle 2014

    Le championnat du monde de fosse universelle a eu lieu les 23 et 24 août à Lonato en Italie.

    Les champions sont italiens ! Muoio et Cristoni prennent les deux premières places avec le score sans appel de 195/200.

    Deux français ne sont pas loin : Michel Alves et Fabien Couvidat (champion de France), 4ème avec 193/200 tous les deux.

    Plusieurs auvergnats ont participé à cette épreuve. En parcourant les résultats on trouve bien vite Elodie Laronze, notre championne, à la très belle place (quoiqu'on en dise) de 4ème chez les Dames avec le très honorable score de 178/200 qui la place (125ème) dans le premier quart des meilleurs tireurs de fosse universelle du monde toutes catégories confondues. Très belle prestation d'autant que les trois concurrentes qui la précèdent sont à portée de plateau... L'italienne Pintor est à 184, l'espagnole Majuelo à 180 et l'italienne Revello à 179... BRAVO Elodie !

    Et puis je vois Christian Guittier à 175/200, Bernard Blondeau à 171, Rosil Pereira à 170, Hyacinthe Martin à 164 et Gilbert Saine à 146... Un grand bravo à tous et rendez-vous pour les championnats auvergnats de 2015 !